Chien et chenille processionnaire


Chien Chenille processionnaire chienet chenille processionnaire ne font pas bon ménage. Votre chien vient vous voir avec une langue gonflée ? en bavant abondamment ? ou il vient juste de mettre sous vos yeux sa truffe dans un nid de chenille processionnaire ? Comment réagir dans cette situation ? Pas de panique ! On vous guide pour comprendre comment réagir en cas de piqûre !

 Qui est la chenille processionnaire ?

De Février à Juillet, nos chiens peuvent entrer en contact avec la «chenille processionnaire», scientifiquement connu sous le nom « Thaumetopoea pityocampa », après être tombée de son nid ou procédant à la procession de nymphose (migration).

En Espagne, la chenille processionnaire du pin est considérée comme le deuxième fléau le plus destructeur contre les pins, derrière les incendies de forêt.
Elle est présente dans les zones géographiques ensoleillées mais peut s’adapter à des conditions climatiques qui ne lui sont pourtant pas favorable. En effet leurs nids agissent comme des radiateurs fournissant la température optimale pour le développement des stades larvaires, ce qui explique leur capacité à survivre aux températures hivernales inférieures à 0°C.
Chaque nid abrite une moyenne de 100 chenilles unis entres-elles par un fil de soie.

Dans la journée, à l’intérieur de leurs nids, ils stockent la chaleur nécessaire pour résister aux

Nid chenille processionnaire

Nid de chenille processionnaire

températures du soir et passer la nuit au chaud.
Le soir, elles se déplacent en étant unies par un fil de soie, à travers les branches, à la recherche d’aiguilles de pin pour se nourrir.
Elles retournent ensuite dans leur nid en utilisant les fils de soie laissés derrière elles. La migration finale a lieue durant la période de février à août, période à laquelle le mercure augmente sensiblement, permettant alors aux chenilles de d’avoir les conditions de chaleurs réunies.

Dans chaque nid, de grandes quantités de poils urticants sont laissées de sorte que lorsque votre chien entre en contact avec ceux-ci, cela provoque une réaction allergique pouvant être fatale pour lui.

Il est facile de s’imaginer comment votre chien pourrait se retrouver nez à nez avec une chenille, en effet celle-ci se tortillant dans tous les sens, elle attirera facilement l’attention de nos amis. Une fois votre chien face à elle il commencera donc à la manipuler, la lécher et même plus grave la manger. De tels contacts ne seront pas sans conséquence, c’est lors de ces contacts avec la chenille qu’elle projettera ses poils irritants causant alors le début de la réaction allergique violente dont pourrait être victime votre chien.

Symptômes du contact entre la chenille processionnaire et le chien

Il est très important de reconnaître les premiers symptômes très rapidement, d’autant plus que ceux-ci apparaîtront très rapidement après le contact :

Gonflement chien processionnaire

Gonflement de la langue suite à une piqûre

  • Gonflement des babines
  • Salivation abondante
  • Toux
  • Vomissements
  • Votre chien se frotte les babines et le museau
  • Inflammation des zones de contact
Piqûre chien chenille

Nécrose de la langue d’un chien victime d’une piqûre

Lorsque la langue est touchée les conséquences peuvent être dramatiques. En effet, cela pourrait produire une inflammation extraordinaire de sa langue dans un premier temps, puis une desquamation et enfin la nécrose de la langue, laquelle finira par tomber.

Et cela n’est hélas pas sans conséquences… Votre chien ne pourra plus s’alimenter, ne pourra plus boire, autrement dit votre chien risque la mort en cas de rencontre avec la chenille processionnaire.

Savoir réagir lorsque votre chien a été piqué par une chenille processionnaire

La situation est ici URGENTE, partez directement voir un vétérinaire (de préférence le votre).

Vous pouvez, avant de partir:

  • rincer abondamment la bouche (dedans et en dehors) de votre chien avec de l’eau afin de débarrasser un maximum de poils urticants responsables de la réaction
  • NE FROTTEZ PAS les zones affectées, cela pourrait casser les poils et donc aggraver les symptômes.

Une fois chez votre vétérinaire, il optera pour l’administration de corticoïdes et d’antibiotiques et gardera surement vôtre chien en observation.

Existe-t-il des moyens de prévention ?

  • Évitez de vous promener près des pins porteurs de nids (repérez-les avant la balade)
  • Mettez une muselière à votre chien s’il est particulièrement curieux
  • Traiter les nids de votre jardin le plus tôt possible. J’insiste toujours sur le fait qu’il faut traiter les nids urgemment, on préfère toujours la prévention à la guérison.

Ne laissez pas ce parasite vous décourager à promener votre chien. En étant attentif vous diminuerez considérablement le risque qu’une chenille processionnaire rencontre votre chien.